Nous étions une centaine pour la libération de ION PAROT

Cet article est également disponible en : Basque

Samedi 17 février une centaine de personne c’est réunion devant la sous-préfecture pour demander la libération de ION PAROT.