ION PAROT demande refusée!

Jeudi 22 février 2018,  le délibéré est tombé et la demande a été encore une fois refusée. Nous dénonçons cette décision gravissime, scandaleuse tandis que ION devrait être hors des murs de la prison depuis 13 ans.


Le ministère de la justice a annoncé il y a quelques semaines que des rapprochements de prisonniers basques seront faits dans le cadre du droit. Pour le moment rien n’a été fait, et aujourd’hui, cette décision tombe comme un couperet.
Cette décision nous démontre que nous avons encore beaucoup de travail à mener afin que le gouvernement fasse les premiers pas qu’il doit faire et qu’il y ait un changement dans les tribunaux dont la fonction est d’appliquer la loi et non d’être instrumentalisés par le pouvoir exécutif.
Nous voulons le rapprochement des prisonniers basques et la libération de tous les prisonniers pouvant être libérés dans le cadre des libérations conditionnelles ou des prisonniers malades. Ces revendications sont portées par l’ensemble de la société basque. Aujourd’hui c’est un affront que nous subissons, nous en tant que société ainsi que les prisonniers.
L’année 2018 doit être une année d’espoir, de changement et d’avancement. Ces pensées de lendemains plus justes concrétisées dans des actions que nous mènerons sont entre nos mains et surtout entre les mains du gouvernement français.
En avril Ion Parot ainsi que Jakes Esnal, Txistor Haramburu et Unai Parot entreront dans leur 29ème année de prison. Nous organisons une mobilisation le 14 avril avec le slogan « Pas un jour de plus. Ion, Jakes, Xistor et Unai etxerat! » . L’organisation de la journée vous sera présenté dans les prochaines semaines. Nous demandons à tout le monde de noter la date dans son agenda car le Processus de paix a vraiment besoin de tout le monde pour qu’il devienne réalité.